• Des cris dans la Nuit

    Nevan, homme célibataire et sans enfant, se retrouve à déménager dans une petite maison de la banlieue de Fairvew à Misterial, du à une mutation de travail. Ayant visité qu'une seule fois la maison avec l'agence, aujourd'hui est son premier jour tout seul. Mais étrangement, il découvre des pièces qu'il n'avait pas eu accès avant. Alors profitant de l'occasion, il pénètre à l'intérieur de ce qui devait être une chambre d'un petit garçon, jamais trouvée auparavant. Sauf qu'à partir de ce moment, Nevan se retrouvera au cœur de secrets terrifiants, dévoilant le passé sombre que l'endroit avait jadis gardé enfermé.
     

    COPYRIGHTS - tous droits réservés.

    *

     

    "VOUS ÊTES MONSIEUR WILLER ?" Questionna le monsieur de l'agence en s'adressant à l'homme qui venait de se garer en voiture près de la maison en vente.

    "Oui c'est moi" répondis l'interpeller.

    Il était plutôt grand, brun et vers la quarantaine si ce n'était pas moins. Il serra rapidement la main que l'autre lui tendait et s'échangèrent tout les deux un bref sourire.

    "Désolé de n'avoir pu vous voir en personne samedi dernier mais ma fille était malade" expliqua le monsieur. "Au faite puis-je vous appeler par votre prénom, Nevan ?"

    "Si cela vous fais plaisir" répondis celui-ci.

    "Parfait. Alors je présume que vous êtes ici pour le tour de la maison et peut-être y trouver votre bonheur. En tout cas si je peux rajouter mon commentaire personnel, ce quartier de Misterial est parfait. Fairvew est vraiment sympa comme endroit, très calme."

    Nevan hocha simplement la tête, ne trouvant rien d'autre à dire.

    "Si vous voulez bien me suivre, nous allons entamer la visite."

    Et sans un mot de plus, il ouvrit avec son trousseau de clefs la porte qui grinça légèrement. Le monsieur de l'agence lui fit voir la cuisine, puis le salon, la salle à manger et y compris les toilettes. Ensuite ils montèrent à l'étage et à nouveau ils explorèrent toutes les salles que contenait la petite maison. Ce qu'appréciait Nevan pour l'instant était la décoration intérieure de celle-ci. Toute faite en bois, c'était ce qu'il préférait. Le sol était un parquet lisse, il n'y avait pas de moquette ce que le jeune adulte remercia intérieurement. Cela lui aurait fallu faire des travaux. Ils traversèrent le couloir pour rejoindre les escaliers quand Nevan - qui s'amusait à balader son regard de partout - remarqua une trape au plafond.

    "Excusez-moi, qu'est-ce que ceci ? Un grenier ?"

    L'homme s'arrêté et suivit le regard de son client.

    "Oh oui, un vieux grenier pleins de poussière qui n'a plus été ouvert depuis des décennies. Enfin depuis les derniers propriétaires ce qui remonte il y a un bout de temps."

    "Si je veux stocker des affaires là-haut, ce serait possible ?"

    "Bien sûr. Vous aurez juste un grand nettoyage à faire mais sinon tout sera bon."

    Il hocha une seconde fois de la tête. Il appréciait réellement l'endroit. Et puis comme l'agent l'avait mentionné, un endroit calme ne lui ferait que du bien pour bien pouvoir travailler.

    Ils redescendirent alors au rez-de-chaussée. Les minutes qui suivirent fut un débat mental dans la tête de Nevan. Devait-il l'a prendre ? Elle coûtait certes un peu plus cher que ce qu'il avait misé mais elle était tout de même en très bonne état et n'était pas très loin du reste du quartier. Et puis même si auparavant elle appartenait à un couple avec un enfant unique, lui vivant seul pourrait bien prendre l'espace. Une famille d'un enfant. Pourtant lorsque Nevan y réfléchit, il n'avait vu que celle des parents.

    "Vous m'aviez dis que cette maison était autrefois habitée par deux parents et un enfant. Mais ou est la chambre du gamin ?"

    Le visage du monsieur devient soudainement légèrement blanc et tremblant.

    "C'est pourquoi personne ne veut de cette maison. Ils disent qu'elle est malfaisante puisque nous avons beau chercher partout, la chambre reste introuvable. Il y aurait des rumeurs comme quoi la mère aurait tué son petit et depuis la chambre se serait comme volatilisée."

    Il n'avait pas croisé le regard de Nevan durant ses explications. Il avait fixé le sol, honteux et navré.

    "Je comprendrais très bien qu'après cela vous ne voudriez pas la prendre, c'est toujours ainsi avec le numéro 666" déclara t-il dans un soupire.

    "Je l'a prend" annonça Nevan à brûle-pourpoint. "Ce n'est pas une chambre mystérieusement introuvable qui va m'empêcher de séjourner ici pour le reste de ma vie."

    "Vraiment ?"

    "Absolument."

    Alors s'en encore se douter de toutes les choses étranges qui allait lui arriver entre les quatre mûrs de cette maison, Nevan signa le papier, paya par chèque et le monsieur lui remit la clef après avoir fermé la porte derrière eux. Il ne lui restait plus qu'à emménager les jours suivants et la maison près des bois serait à lui.




    PS: si vous voulez lire le reste, rendez-vous ici:

    https://www.wattpad.com/story/88725649-des-cris-dans-la-nuit

    Merci d'avoir lu!

     

    « Peter Pan et son histoire inoubliable.The Fandom by Anna Day »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :