• F The Prom

    F The Prom

     

     

     

    Maddy et Cole sont des amis inséparables jusqu'à ce que le lycée change la donne. Maddy intègre le groupe des filles populaires, mais retourne vers Cole lorsqu'elle se retrouve seule et le coeur brisé. Le duo décide alors de ruiner l'un des évènements les plus populaires : le bal de promo.

     

     

     

     

     

    Qui voudrait se regarder une jolie petite comédie de 1h30 entre fille où toute seule tranquillement le soir dans son lit ? Et bien F The Prom est ce qu'il vous faut. Rien de plus cliché mais mignon parce que bon, les petits films comme ceux-là, même si c'est déjà bien vu, on les aiment quand même.

     

    L’idée comme déjà dit n’est pas très originale. C’est une fois de plus, un film parlant du sujet de popularité au lycée et comment cela peut briser des amitiés jadis inséparables. Mais même si c’est bien cliché, F The Prom réussit à en donner sa petite touche d’originalité en y mettant de l’humour certes étrange à certains moments, mais de l’humour tout de même.

    Et puis il y a des moments bien sympathiques avec le duo de Cole et Maddie qui se retrouvent en temps que meilleurs amis. L’histoire est donc bien remplie de passages drôle, un peu nunuche et attendrissant.

    C'est dans les scènes où ils sont que tout les deux, où ils se retrouvent loin du lycée que l'on voit l'amitié qui les unissent. Deux meilleurs amis séparés par le monde horrible où bien adoré du lycée. 

    F The Prom

    Quant aux personnages, leur caractère est la aussi pas vraiment développés. Cela reste banale, sans vraiment de détails derrière. Il y a le rôle du loser qui était avant le commencement du lycée meilleur ami avec la fille qui à présent était la plus populaire, et bien entendu la meilleure amie de celle-ci qui en faite n’est qu’une petite nunuche qui veut le pouvoir de sa soi-disant bff.

    Les dialogues sont par contre bien écrits, nous plongeant bien dans l'atmosphère de l'adolescence avec les histoires de couples, de photos 'selfie', des amitié tenant par un fil et les disputes entre amis/meilleurs ami(e)s.

    L'idée en elle-même, saboté le bal, en est une bonne. Personnellement, je mettais attendu à plus de crasse que ce qu'ils ont donné pour toutes les horreurs avec quoi ils ont du coopérer chaque années. Je trouve qu'ils auraient pus trouver d'avantage de bonnes idées pour saper la soi disant meilleur soirée de l'année.

     

    F The Prom à quand même une morale derrière ces nombreux clichés. Le lycée n'est pas simple, et que ceux accompagnant les mal-traiteur devrait réagir puisque c'est en ne point réagissant que les choses tournent encore pire.

    Cole donne un très bon speech à la fin du film, et franchement, c'est à ce moment que je me suis rendu compte qu'au final ce n'était pas n'importe quel film de comédie sur le lycée et l'adolescence.

    F The Prom

    « The art of getting byI am number 4 »
    Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :