• La maison du Guet

    La maison du Guet Afin de fuir son passé, Nancy a changé de nom et d'apparence, avant de quitter la côte Ouest et de venir s'installer à Cape Cod où elle a épousé Ray Eldredge. Sept années de bonheur se sont écoulées. Ils ont deux beaux enfants, Michael et Missy. Puis un matin, dans le journal régional, paraît un article sur un procès pour meurtre qui a fait couler beaucoup d'encre en Californie et qu'illustre la photo d'une jeune femme ressemblant étrangement à Nancy. Le jour même, Michael et Missy disparaissent...

     

    PETITE REVIEW.

     

    Ce roman est honnêtement un de mes préférés. Écrit par Mary Higgins Clark, faisant 190 pages, il nous rend un frisson par pages.

    Comme l'indique le résumé, les enfants de Nancy disparaissent, ce qui se trouve être le point principal du thriller, ainsi que le cauchemar numéro un des parents. En plus de cet évènement effroyable, ce joue un mystère incroyable autour de cet enlèvement.

    Franchement, une fois que nous entrons dans le vif du sujet, le roman devient impossible à poser. Chaque page est d'un rebondissement superbe et nous apprenons un peu plus, ayant des soupçons, indices, théories qui commencent à venir petit à petit. Autant vous dire que le dénouement est phénoménal et que tout ce déroule durant une journée. Les 50 dernières pages sont à mon goût, les plus incroyables, nous plongeant complètement dans le cœur de l'histoire, nous tenant en haleine jusqu'à la fin.

    Si vous aimez les romans policier, je vous le recommande 100%

    « The Good DoctorLa belle écosse »
    Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :