• Love Letters to the dead - Ava Dallaira

    Love Letters to the dead - Tout a commencé par une lettre. Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l’adorait. Et qu’il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger… À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d’écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s’est vraiment passé la nuit où May est décédée.

    Mes impressions au fil de la lecture : 

    - Ce livre ? Comment dire ? Il est impossible de le détester mais il te plante un couteau dans le coeur dés qu'il en a l'occasion, au départ Lauren est calme et censée mais peu à peu la folie et la colère la gagne.

    Les stars auxquelles elle écrivait deviennent des défouloires. Elle leurs craches à la figure des vérités dures et crues. 

    La romance avec Sky nous donne l'envie d'être heureux pour eux, et aussi de détruire ce jeune homme qui l'a fait replonger dans ce qui est vraisemblablement sa drogue : May.

    Au cause de cette soeur "parfaite" notre héroïne est au fond du trou et honnêtement je pense qu'il y a quelque chose de malsain dans leur relation. 

    Pourquoi pense-t-elle sa soeur si parfaite ? Mais Pourquoi ?! 

    Plus on en apprend plus l'envie de continuer deviens oppressante : l'envie de tout savoir, tout en ressentant exactement l'inverse.

    Cette sensation donne l'impression d'être poignardé deux fois et de ne pas pouvoir se dégager sans se faire du mal. Et ça c'est super excitant ^^

    La réflexion pour ce genre de livre n'est plus simple, elle est profonde et dangereuse. 

    La fin je la redoute, je m'attends à présent au suicide. Un petit coup d'oeil sir google suffirait à abréger mes souffrances mais je résiste de peur de découvrir l'effroyable vérité.

    -- Compte Rendu du 18/06/15 : p192/311

    - Dans l'acceptation on parle souvent de regret, de tristesse et de colère mais ce livre ce n'est plus trois émotions c'en est une et seulement une.

    May a toujours été le centre de la vie de Laurel et depuis qu'elle est morte quelque chose a mangé. En tout cas, c'est ce que l'on croyait. Mais maintenant on dirait que Laurel a commencé à changer avant et que ça a tout déclenché. Elle a dit et fait des choses qu'elle n'aurait jamais dit ou fait. Et les paroles qui aurait causé la mort de sa soeur, sont dû à ce changement d'après moi.

    Depuis qu'elle parle au star morte, elle leur en veut d'être partie mais dans ces dernières lettres, il y a beaucoup plus : elle leur explique pourquoi il ne fallait pas se suicider. Mais en y réfléchissant, j'ai l'impression qu'elle se convainc de ne pas le faire, bien qu'aucune de ses phrases ne le prouve et que ce soit pure spéculations de ma part.

    -- Compte Rendu du 18/06/15 : p201/311

    Cette auteur à un problème avec le viol et l'attouchement sur enfant. Déjà Le monde de Charlie c'était horrible mais là ! C'est impossible faut être cinglée pour écrire des trucs pareil. Honnêtement j'aimais beaucoup ce livre mais ce type d'ambiance malsaine ne me donne pas envie de continuer, non pas que je déteste pas ça mais je n'en suis pas fan. Evidemment je vais continuer mais ce livre ne fera pas parti de mes livres préférés c'est certain. 

    -- Compte Rendu du 18/06/15 : p215/311

    Finalement ça se fini bien mais je regrette que pour qu'un livre soit bon il lui faille de l'horreur.

    End

    « Le diable s'habille en Prada et Confessions d'un accro du ShoppingLes personnages de romans »
    Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :