• Miss Peregrine et les enfants particuliers

    Miss Perregrine et les enfants particuliers

    À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs … et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre "particularité" peut sauver ses nouveaux amis.

     

    Mon Avis :

    Un retour attendu de Tim Burton qui reste assez décevant ... 

    Le réalisateur de Edward aux Mains D'argents ou même Sleppy Hollow ne met pas beaucoup sa marque dans ce film.

    Tiré d'abord d'un livre, on peut supposer que le réalisateur a voulu en garder son âme, ainsi on retrouve peu l'univers gothique caractéristique de l'auteur.  

    Attention cependant, le film n'en est pas mauvais pour autant. 

    Et oui, l'histoire de Jacob et des enfants particuliers reste une histoire pleine d'originalité, d'abord par ses personnages mais aussi par leur évolution au cours du film.

    Même si quelques personnages comme Jacob manque cruellement de particularité. Sa personnalité est à peine effleuré et il n'acquière presque aucune amélioration au cours du film. Des fois, on ressent même l'envie de lui foutre une belle claque pour le réveiller : il ne cesse de prendre de mauvaises décisions. 

    Les méchants aussi sont sans profondeur et ne possède aucun charisme. Ils sont à peine utiles à l'intrigue.  Les ombres auraient presque suffi au film... si elles avaient été un peu plus intelligentes. 

    L'aspect technique sauve un peu ce petit accrochage, les ombres sont la petite beauté du film. Ainsi que la remontée dans le temps qui est une scène mémorable. 

    La musique n'a rien d'extraordinaire, elle sert à créer une ambiance. On s'attendrait à mieux de la part de TB sui a tendance à soigner chaque détail. 

    L'intrigue tient sur une feuille mais les complexités qu'elle aborde comme les voyages dans le temps et la magie (deux univers inexplicablement rarement associé sinon je vous invite à me corriger en commentaire). Le premier peut tout se permettre et le second aussi, si bien qu'on assiste à quelques petites dérives (le futur change alors qu'il s'est déjà produit et sûrement d'autres que je n'ai plus en tête)

    En règle général, le film n'est pas mauvais. On passe un bon moment mais contrairement au retour en force de TB auquel on s'attendait, le film est loin d'autres de ses oeuvres. 

    « The Chronicles of Narnia : Prince CaspianFalling Skies »
    Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :