• Orgueil & Préjugés & Zombies

     L'Angleterre subit une terrible épidémie : des morts-vivants envahissent villes et campagnes et contaminent la population.
    Dans la famille Bennett, on est bien entrainés. Les arts martiaux n'ont plus de secrets pour les cinq filles et, même à l'heure du thé, elles ne se séparent jamais de leur dague !
    Pas facile de trouver un mari à la hauteur. Elizabeth a d'ailleurs bien envie d'égorger cet orgueilleux Darcy qui la snobe, mais l'irruption des « innommables » dans la salle de bal change ses plans...

    Mon Avis : Si vous êtes régulier sur ce blog, vous devez savoir que j'aime rarement donner un avis très négatif sur ce que je lis. Est-ce parce qu'en général je choisis bien ? Ou parce que je ne m'autorise pas à dénigrer une oeuvre en public ? Je ne le sais pas. Cependant, ici, j'ai été tellement déçue qu'il m'ai difficile d'y couper. 

    D'une manière générale, ceux qui ont lu Orgueil et Préjugés de Jane Austen (pour ceux qui ne l'aurait pas encore fait, je vous le conseille vivement) le scénario du roman dont il est question ici, est tout à fait respecté. A un point mortifiant. 

    Il faut avouer que j'adore les zombies. Et j'adore Orgueil et préjugés. Ainsi, le mélange des deux avait un grand potentiel à mon sens.

    Les dialogues sont respectés, les scènes respectés et bien d'autre choses sont respectés si bien que j'ai souvent eu l'impression, quand il n'était pas question de zombies, de lire exactement la même oeuvre. Et évidemment ce n'est pas ce que j'attends d'une parodie.

    De plus, le personnage d'Elizabeth, indépendante et forte et dénaturé. Ils en font une guerrière sanguinaire et expliquent les "coups durs" du roman original comme étant une conséquence de l'amour (ce qui n'est pas crédible) et rajoute en plus de la mutilation lorsqu'elle se met faire quelque chose qu'elle ne contrôle pas. 

    Soyons clair : pleurer c'est normal, se mutiler parce qu'on a pleuré : tu as besoin d'aller voir un médecin.  

    Alors ok pour rajouter la mutilation. Mais il ne faut pas en faire quelque chose de banal ! C'est grave ! Et les jeunes filles qui vont lire ce livre vont penser ressembler à Elizabeth en le faisant mais ça reste une maladie mentale. 

    Qui plus est notre Elizabeth forte et indépendante, après la fin d'Orgueil et Préjugés, on suppose qu'elle reste la-même. 

    Ici, ils nous disent qu'étant marié elle ne peut plus combattre les innommables pour le royaume ! Sachant qu'elle semble être l'une des meilleures guerrière, c'est bien triste. 

    C'est une parodie, alors autant y aller à fond !  

    Et Lady Catherine, alors qu'Elizabeth lui fait une démonstration de force même si elle se sent humiliée reste une dame de la haute société et n'est pas en mesure de dénigrer des talents qu'elle a elle-même constaté. Cet aspect là m'a légèrement perturbé d'autant plus qu'après elle fait preuve de ce caractère -qu'elle n'a pas précédemment- en acceptant le mariage d'Elizabeth et de Darcy (je ne considère pas ça comme un spoil puisque ce roman existe depuis très longtemps et est par conséquent, un classique, c'est comme si je disais à la fin de TITANIC, Jack meurt, alors si tu ne le sais pas met toi sérieusement à tes classiques). 

    Bon c'était peut-être une mauvaise idée de lire le livre après avoir vu le film car contrairement à beaucoup de gens je n'ai pas été déçue par ce dernier et j'en attendais beaucoup du livre.

    Mais d'une manière générale il colle beaucoup trop au roman et se laisse enfermer. Finalement les zombies passent au second plan alors qu'ils devraient être centraux. Le film a heureusement su dévier de cette contrariété 

    Mais j'en traiterai dans un prochain article. 

    « Dorian GrayTenez-vous prêts ! »
    Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :