• Tes mots sur mes lèvres

    Tes mots sur mes lèvresJe m’appelle Nastya.
    Voilà 452 jours que je ne parle plus. A personne.
    Depuis que quelqu’un m’a volé ma vie et ma seule passion.

    Dans mon nouveau lycée, personne ne sait qui je suis et tout le monde me fuit.
    Sauf Josh Bennet.

    Il est toujours seul comme moi.
    Un jour, il me parle.
    Et ma vie change.
    Encore une fois…

    Mon Avis : L'auteur instaure des le début une ambiance, je ne dirai pas sombre mais qui n'augure rien de très festifs.
    Il faut de la patience pour ce livre car même après 1h de lecture, je ne sais presque rien sur Nastya.
    En vérité on en apprend sur Josh donc ça va mais le mystère sur Nastya reste entier.
    Aussi les longues phases de silence sont plutôt agréables. Je m'attendais à être repoussé par ce manque de dialogue mais ce n'est pas le cas du tout.
    Puis, j'ai l'impression que tout à coup tout s'est accéléré (à moins que ce ne soit simplement ma vitesse de lecture). On en apprend beaucoup, trop peut être : j'ai senti mon cœur lâcher, mes yeux me piquer. Et j'ai été terrifié. Parce que ce livre est prenant, il a enserré mon cœur et l'a empêché de battre jusqu'au dénouement.

    Oui, après réflexion, quand les barrières tombent les une après es autres, nous lecteurs tombons aussi.

    J'étais à fond avec les personnages. Je savais ceux qui se passait dans la tête de chacun pourtant, je ressentais le doute de l'un et de l'autre comme si j'étais dans le même brouillard que lui.

    Chaque personnage est travaillé, façonné, jusqu'à la professeur d'anglais. D'ailleurs, au départ je pensais qu'elle allait prendre plus d'ampleur dans cette histoire. J'avoue avoir été un peu déçue, mais c'est un détail dont je peux me passer.


    L'intrigue est bien mené chaque détail amène quelque part. Oui, quand elle dit qu'elle est déjà venue dans le garage de Josh ce n'est pas pour rien. Même si l'intrigue nous le fait oublier (sauf les plus malins, je suppose dans ce cas j'attends vos commentaires ^^) la fin, pour les plus attentifs ne peut être que la réponse à cette question. Quand je dis la fin je parle des derniers mots ! Oui, il reste un mystère même jusqu'au dernier mot ! Et merci pour cette fin. Parce que je ne sais ce que j'aurai fait si elle avait été différente.

    J'ai toujours moins de chose à dire quand c'est un bon livre. Et là, c'est un excellent livre.

    « Etre une Wanderlust Everything, Everything by Nicola Yoon »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :